• Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint

    Après le pont Jean-François Lépine et le pont Saint-Ange, nous continuons à nous interesser aux ponts de la Goutte d'Or avec le pont de Jessaint. Encadré par les deux ponts précédemment cités, et comme sont nom l'indique, ce pont routier est situé sur la rue de Jesssaint et enjambe les voies de chemin de fer qui partent de la gare du Nord toute proche.

     

    le pont de Jessaint
    Le pont de Jessaint, vue sur le côté Sud (Mai 2015)  

    (Cliquer sur les images pour agrandir) 

     

    Les ponts de la Goutte d'Or

     

     

    Naissance d'un pont

    Les ponts prennent souvent le nom de la voie qu'ils supportent, le pont de Jessaint qui soutient la rue éponyme est de ceux-là. La rue de jessaint est ouverte en 1829 en même temps que la rue de la Goutte d'Or qui la prolonge. Ces deux rues suivent peu ou prou la voie d'abord nommée "Chemin de traverse de celui des Poissonniers (rue des Poissonniers) au faubourg de Gloire (rue Marx Dormoy et rue de la Chapelle)" et ensuite "Chemin neuf du Chemin des Poissonniers à la Chaussée Saint-Denis", alors sur la commune de la Chapelle Saint-Denis. Quand on viabilise ce chemin, on en fait deux rues, la première prend celui du sous-préfet de Saint-Denis d'alors, Adrien-Sébastien de Jessaint (1788-1850) et la seconde prend le nom du lieu-dit de la Goutte d'Or qu'elle dessert. Précisons ici que la Goutte d'Or n'est alors qu'un petit hameau au croisement des rues de la Goutte d'Or et des Poissonniers, le territoire qui correspond au quartier actuel de la Goutte d'Or est connu à l'époque comme la Butte des Couronnes, puis Butte des Cinq Moulins. Nous reviendrons plus avant sur les origines du nom du quartier dans un article à venir.

    La rue de Jessaint a connu plusieurs transformations au cours du temps. Elle perd, par exemple, ses huit premiers numéros au moment de la création de la place de la Chapelle en 1860, mais c'est l'arrivée du chemin de fer du Nord qui va lui faire subir le plus de transformation, presque la moitié de la longueur de la rue se trouvant dorénavant supportée par le pont du même nom.

     

    Un pont qui grandit

    Un des premiers élargissements les plus conséquents a lieu en 1894, suite à l'intensification du trafic en gare du Nord, dont la création de la ligne de la Petite Ceinture en 1893 qui a considérablement augmenté la circulation ferroviaire de la Gare du Nord. Précisons que la petite Ceinture n'était pas une simple boucle autours de Paris, mais incluait notamment la Gare du Nord dans son parcours (voir carte ci-dessous).

     

    La petite ceinture
    "Plan général du chemin de fer de ceinture de paris"

     

    L'évolution du pont de Jessaint et de ses alentours se lit clairement à travers les différentes cartes reproduites ci-dessous. Des deux voies de chemins de fer d'origine mises en fonction en 1846, on est arrivé aujourd'hui à un complexe ferroviaire de grande ampleur. Ces élargissements, grignotant peu à peu les immeubles riverains, allongèrent d'autant le pont de Jessaint, qui a pratiquement triplé sa longueur depuis son origine et s'est élevé de plusieurs mètres.

     

    1750
    1750 

     

    cadastre 1846
    1846

     

     cadastre 1896
    1896

     

     plan Loyer 1970
    1970

     

       Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    1980

     

     2014
    2014

     

    La fin d'un îlot

    Tout au long de la tranchée des chemins de fer du Nord, de la Gare du Nord aux fortifications (remplacées depuis par le périphérique), le bâti a donc cédé la place au ballast. Et parmi ces bâtiments remarquons un petit îlot qui faisait face au square de Jessaint et qui a laissé place depuis les années 1970 aux voies du RER.

     

    rue de Jessaint - place de Jessaint
    Vue sur le coté Est de la place de la Chapelle (vers 1910), le pont de Jessaint est hors-champs à droite. 

     

     Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Vue sur le pont de Jessaint à l'angle de la rue de Tombouctou
    Extrait du journal Regards, N°159 du 28 janvier 1937 

     

    rue de Jessaint
    Vue sur le pont de Jessaint prise depuis la rue de Jessaint (vers 1900),
    les immeubles au deuxième plan ont aujourd'hui disparus 

      

    Suite à tous ces élargissements, reconstructions et autres surélévations, on peut se demander ce qu'il reste du pont d'origine, a réponse est rapide et tient en un mot : rien. En effet toutes ce transformations ont été telles qu'au gré du temps piliers, maçonnerie, voirie et grilles ont été  peu à peu entièrement remplacés par de nouveaux éléments.

     

    Déraillements

    La concentration de voies de chemin de fer à cet endroit -le faisceau de voies qui sort de la Gare du Nord est le plus dense et complexe d'Europe- rend le lieu fortement accidentogène. Depuis sa construction, le pont de Jessaint a connu plusieurs accidents de trains sous son tablier. Mais ici les accidents qui se sont succédés n'ont jamais été des catastrophes ferroviaires majeures comme en ont connu les autres ponts voisins. Petite revue de presse sélective des accidents ferroviaires du pont de Jessaint:

     

    Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Extrait de La Presse du 7 novembre 1883

     

    Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Extrait de Gil Blas du 14 décembre 1892

     

    Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Extrait du Radical du 24 mai 1904

     

    Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Extrait de Gil Blas du 29 mai 1908

     

    Les ponts de la Goutte d'Or : 3. le pont de Jessaint
    Extrait de l'Ouest-Éclair du 1er Janvier 1924 

     

    Par dessus bord

    Et si comme tous les ponts ferroviaires, le pont de Jessaint a connu bon nombre d'accidents, il fût également le théâtre de plusieurs suicides. Le plus marquant de ces gestes désespérés est celui de Victor Ramard, alors président de l'Union des fonctionnaires. Comme le relate l'extrait du Figaro du 2 novembre 1937 (ci-dessous), cette tentative spectaculaire se solda par un échec. En effet, après avoir sauté du pont de Jessaint, le malheureux se releva pour se jeter sous un train qui ne lui ôta pas la vie mais lui sectionna le bras droit.

     

    Le Figaro
    Extrait du Figaro, 2 novembre 1937 

     

    Figure communiste de la première moitié du XXe siècle, Victor Ramard parvint à mener à bien son funeste projet deux ans plus tard en octobre 1939, il était âgé de quarante deux ans.

     

    V Ramard 1937
    Victor Ramard en 1933 

      

    Le pont des arts

    Le pont de Jessaint n'est certes pas un ouvrage d'art remarquable mais il donne lieu quand même à des expressions artistiques, notamment avec la proximité de l'immeuble en "proue de navire" du 2 rue Stephenson qui lui donne le caractère qu'il n'a pas. Finissons donc notre visite avec un petit tour des représentations artistiques liées au pont de Jessaint.

     

    le pont de Jessaint
    Le pont de Jessaint, in : "Les minutes parisiennes. 9, 6 heures du matin : La Chapelle, par Désiré Louis", illustrations de Gaston Prunier, gravées sur bois par T.-J. Beltrand et Dété, 1904. 

     

    Les biens aimés

    Chiara Mastroiani empruntant le pont de Jessaint, extrait du film "Les biens aimés" (2011) de Christophe Honoré

     

    le pont de Jessaint
     "Le Pont de Jessaint sous la neige" (2013) par Calderoneddie

      

    le pont de Jessaint 
     Le pont de jessaint coté rue Stephenson (Avril 2015) croqué par Philourama

      

    Street art
    Petite installation artistique sur le pont de Jessaint (Mai 2015)

     

    Il se dit que le pont de Jessaint pourrait bien se transformer dans un avenir proche à la faveur du projet de réhabilitation du boulevard de la Chapelle, une affaire à suivre...

     

     

     

    « Sous l'école, le cimetière…L'interminable rue Ernestine »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :